Catégories
Recettes santés

Qu'est-ce que Chuseok, ou Thanksgiving coréen

Joyeux Chuseok!

Photo de Korea.net / Service de la culture et de l'information coréenne

Vous pourriez être en mesure d'identifier facilement ce qu'est le troisième jeudi de novembre, mais qu'en est-il du 15e jour du huitième mois du calendrier lunaire?

Pour les Coréens, cette fois s'appelle Chuseok, également connu sous le nom de Hangawi. Et aussi grand que Thanksgiving soit aux États-Unis, Chuseok est énorme en Corée. C'est l'une des fêtes les plus importantes de l'année du pays et pourrait même être appelée Thanksgiving coréen.

Chuseok se traduit par «veille d'automne» et est, à la base, un festival de la lune des récoltes rappelant les racines agraires traditionnelles de la Corée. Il tombe généralement de la fin septembre au début octobre (cette année, du 30 septembre au 2 octobre). Les dates exactes de Chuseok sont en quelque sorte un objectif mobile d'année en année, mais un certain nombre de choses restent constantes: les aliments traditionnels qui font leur chemin sur chaque table familiale et le tristement célèbre trafic pare-chocs à pare-chocs qui sévit sur les routes principales du petit pays la préparation des longues vacances, alors que les gens retournent en pèlerinage dans leur ville natale pour honorer les ancêtres de la famille.

Comme toutes les bonnes vacances, la période de trois jours de Chuseok est marquée par de nombreux moments de réflexion en famille, des jeux bruyants et, bien sûr, de la bonne nourriture glorieuse. J'ai des premiers souvenirs de juste pouvoir regarder par-dessus la table de la cuisine, regarder ma mère enfiler des morceaux de bœuf, d'échalote et d'imitation de crabe sur de courtes brochettes pour faire un sanjeok jeon coloré (consultez un avant / après ici), parmi d'autres crêpes au jeon salées (d'ailleurs, les Coréens sont des maîtres des aliments poêlés!).

Historiquement, les femmes de la famille se réunissaient pour préparer des plats à forte intensité de main-d'œuvre pour une cérémonie de cérémonie, ou commémorative ancestrale. En plus du jeon mentionné ci-dessus, songpyeon (gâteaux de riz demi-lune remplis de graines de sésame, haricots rouges, cassonade, châtaignes ou pignons de pin) sont la nourriture Chuseok par excellence, avec d'autres plats mis en évidence, notamment riz fraîchement récolté; fruits comme la poire asiatique, les pommes et les jujubes; et liqueur de riz. Il existe, bien sûr, des méthodes traditionnelles pour mettre en place cette table élaborée, mais les rituels et l'exactitude varient selon la région et, en fin de compte, la façon dont votre propre famille préfère célébrer.

Un Chuseok généreux s'est étendu pour une cérémonie charye.

Photo de Namwon030 via Creative Commons

Avec plus de Coréens vivant à l'étranger, loin de leurs clans élargis, la diaspora a naturellement trouvé des moyens de réfléchir sur les anciennes traditions tout en créant les leurs. J'ai demandé à quelques Coréens et Coréens-Américains notables travaillant dans l'industrie alimentaire ici aux États-Unis ce que Chuseok signifie pour eux:

Simon Kim, propriétaire, Cote

Ayant grandi en Corée, j'ai passé ces vacances avec ma famille élargie et j'ai honoré nos ancêtres en visitant leurs lieux de repos. Maintenant aux États-Unis, je trouve que c'est beaucoup plus axé sur la famille nucléaire. Étant donné que la population coréenne ici est beaucoup plus petite, ces vacances ont tendance à être des réunions de famille immédiate. Pourtant, ces petites célébrations restent importantes en tant que célébration du patrimoine. Parce que je passe tellement de temps au restaurant de Côte, c'est un séjour précieux qui me permet de prendre une journée et de la passer avec ma femme, Nayun, et ma fille, Dani. J'aime célébrer en cuisinant des plats coréens traditionnels pour ma famille, en particulier des crêpes salées connues sous le nom de jeon.

Sarah Lee, propriétaire, Kimbap Lab

J'ai grandi en tant que résidant coréen-américain de Chicago, où nous avons célébré Thanksgiving américain avec un accompagnement de plats coréens. Quand j'ai vécu en Corée à l'âge adulte pendant trois courtes années, j'ai été submergé par l'amour et la grâce que mes proches m'ont montrés. M'inviter chez eux, faire du mandoo ensemble à partir de rien, manger du kimchi avec nos mains puis se lécher les doigts … ce sont tous des souvenirs très importants que j'ai des vacances. En menant à Chuseok, j'attendais cela avec impatience. Être loin de ma famille immédiate à ce moment-là et passer cette journée avec ma famille coréenne élargie m'a fait me sentir plus près de chez moi.

Où que vous soyez, célébrer cette occasion avec vos amis et votre famille est le meilleur! Peu importe si vous avez le plus grand festin coréen ou un simple bol de soupe coréenne. Tout comme l'American Thanksgiving, c'est d'être ensemble qui est le plus important.

Susanna Yoon, chef pâtissière / propriétaire, Stick with Me Sweets

Mon plat préféré pendant Chuseok est le songpyeon. Ma grand-mère, qui a été une grande inspiration pour moi, faisait des songpyeon dans une gamme de couleurs différentes telles que le rose, le jaune, le blanc et le vert. Elle m'a appris à créer la peau extérieure et à remplir le songpyeon de garnitures, comme de la pâte de haricots mungo sucrée faite maison et du sésame blanc rôti et du miel. Après les avoir remplis, elle m'apprendrait à pincer doucement les bords comme vous le feriez avec une boulette, mais avec des bords pliés plus lisses et une peau plus épaisse. Elle plaisantait avec moi et me disait que si je faisais un beau songpyeon, alors j'aurais un bel enfant. J'ai pris cela comme un défi amusant pour les rendre aussi belles que possible, vous savez, juste au cas où cela serait vrai! Lorsqu'ils sont cuits à la vapeur juste comme il faut, la couche extérieure des gâteaux de riz dégage un bel éclat brillant. Ils sont doux et moelleux avec une texture douce et moelleuse.

Je ne peux pas rentrer à la maison chaque Chuseok, mais je fais quand même la fête en mangeant ces friandises et en appelant ma famille. Un jour, j'espère garder vivante cette tradition Chuseok en faisant du songpyeon à la maison.

1. Pajeon (crêpes aux échalotes) de Hooni Kim

Fait principalement d'oignons verts piquants maintenus ensemble par juste un bit de pâte et frit jusqu'à ce qu'il soit doré et croustillant, cette version du pajeon du chef Hooni Kim est le moyen idéal de faire sonner le Chuseok, heureux de jeon.

2. Bœuf et légumes avec nouilles au sésame en verre (Japchae)

Du bœuf tendre, des légumes coupés en allumettes et des nouilles en verre élastiques sont réunis dans ce plat de nouilles frites à la poêle. C'est un favori sur Chuseok et, enfin, la plupart des autres jours de l'année.

3. Ragoût coréen épicé au poulet et pommes de terre (Dakdoritang)

Un ragoût épicé et braisé avec du poulet tendre et des pommes de terre copieuses constitue un repas idéal pour le début de l'automne – assez pour vous nourrir pour plus de fête, mais pas assez pour vous endormir juste après.

4. Galbi Jjim (côtes courtes braisées coréennes)

Considéré comme le plat numéro un aimé par la royauté coréenne, le galbi jjim, un succulent mélange de côtes levées et de légumes braisés, est un ragoût apaisant pour les occasions spéciales, parfait pour des célébrations comme Chuseok. Et malgré sa nature royale, galbi jjim est en fait assez simple à assembler.

5. Poêle Bibimbap

Plein de riz croustillant à fond moelleux; un arc-en-ciel de légumes encore croquants; une sauce épicée à base de gochujang; et garni d'un œuf au côté ensoleillé, pour faire bonne mesure, ce bibimbap de poêle saura satisfaire tous les palais. Il y en a vraiment pour tous les goûts.