Catégories
Recettes santés

Ce sont les principales chaînes alimentaires nécessitant des masques en ce moment

Nous sommes depuis des mois dans la pandémie de COVID-19, le nombre de cas grimpe à travers le pays et certaines personnes refusent toujours de porter des masques lorsqu'elles quittent la maison. Quelque part dans le chaos de cette pandémie, le port d'un masque était considéré comme un problème politique – le président Donald Trump a porté un masque en public pour la première fois il y a seulement quatre jours, par exemple. La décision attendue de longue date du président de porter un masque est intervenue alors que les États-Unis battaient un record quotidien, avec 68000 nouveaux cas de COVID-19 signalés le vendredi 10 juillet.

Mais même si la pandémie s'aggrave, de nombreuses personnes ne porteront toujours pas de masques. Ils font leur mécontentement très clair, hurlant sur la loi fédérale dans un Trader Joe, ou en criant de façon incohérente jeter des plateaux de poulet en vrac de leur panier. "J'ai un putain de masque", dit un souffleur de viande en sortant d'une épicerie, le tenant notamment dans sa main au lieu de le porter.

Maintenant, certaines grandes chaînes rendent obligatoire le port du masque dans leurs locaux, indépendamment des lois locales. Début mai, Costco a été l'une des premières grandes entreprises à déployer une politique nationale de port de masque, selon Business Insider. Malheureusement, la règle n'a pas empêché de nombreux acheteurs de faire à peu près tout ce qu'ils veulent, mettant en danger la vie des travailleurs et des autres acheteurs. UNE vidéo posté sur Twitter le 6 juillet montre un homme sans masque dans un Costco de Floride – vêtu d'une chemise qui lit "Running the World since 1776" – criant violemment à la personne qui enregistre.

Bien que les vidéos virales montrent à quel point il est difficile d'appliquer une politique de port de masque, d'autres sociétés ont rejoint Costco pour exiger que les clients portent des masques. Au Texas, où le coronavirus se propage rapidement, la chaîne de supermarchés H-E-B a rendu les masques obligatoires pour tous les clients au début du mois. Et à partir de la semaine prochaine, tous les acheteurs de Walmart et Sam’s Club devront porter des masques. Parmi les plus de 5000 emplacements Walmart et Sam’s Club à travers le pays, CNN rapporte que 65% se trouvent dans des zones où les masques sont requis par la loi. Cela signifie que les employés de 35 pour cent des emplacements – près de 2000 magasins – devront appliquer une politique de couverture du visage là où un autre n'est pas requis par la loi. Comme l'illustre une vidéo après l'autre, cela peut mettre les travailleurs à haut risque, car les clients indignés repoussent et se rapprochent beaucoup trop du confort.

Starbucks, qui exige que ses propres employés portent des masques faciaux depuis avril, oblige désormais les clients de tous ses magasins à faire de même. La politique est entrée en vigueur le mercredi 15 juillet. Ceux qui ne souhaitent pas porter de masque dans l'un des 9000 magasins de la chaîne peuvent plutôt commander auprès du service au volant ou prendre leurs boissons à emporter. Best Buy fait également partie des chaînes nationales qui s'efforcent de mettre en œuvre des politiques obligatoires de couverture du visage alors que le coronavirus continue de se propager, mettant les travailleurs en danger.

Alors que les États et les comtés annulent leurs réouvertures et que les restaurants sont obligés de fermer ou de revenir aux restrictions de réouverture de la phase précédente, il est probable que de plus grandes chaînes suivront l'exemple d'entreprises comme Costco et Starbucks, exigeant que tous leurs clients portent des masques. Il est trop tard pour arrêter une vague importante de cas dans de nombreux États, mais la mise en œuvre d'une politique de couverture obligatoire du visage est une étape que les entreprises peuvent prendre pour prévenir les maladies inutiles et les décès.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *